Contrôle autocrine de la lactation

Régulation de la lactation par la glande mammaire elle-même, via la sécrétion par cette glande d’une molécule spécifique appelée Feedback Inhibitor of Lactation. Par opposition au contrôle endocrine (celui par la prolactine par exemple), mécanisme par lequel une molécule sécrétée par la glande hypophyse  va venir réguler une la glande mammaire.
Le lancement de la production lactée est endocrine. Très rapidement, son contrôle combine une régulation endocrine et autocrine, cette dernière devenant de plus en plus prépondérante au fil des mois.